Le recyclage se resserre. Gérer ses déchets : un défi pour les communautés du Yukon

Les résidants de communautés du Yukon verront probablement bientôt quelques changements lorsqu’ils se rendront dans les décharges publiques de leur lieu de résidence. Les méthodes de gestion de ces installations viennent d’être modifiées par le gouvernement du Yukon.

 

Maryne Dumaine (L’Aurore boréale)

 

Certains services qui, jusqu’à présent, étaient offerts aux résidants de quelques communautés du Yukon ne le seront plus. Dave Albisser, directeur des programmes et des opérations au ministère des Services aux collectivités du gouvernement du Yukon, souhaite rassurer les résidants : «Les installations continueront d’être opérationnelles. Il n’est pas prévu que les décharges soient fermées au public.»

Actuellement, la décharge de Marsh Lake ne collecte plus les contenants consignés tels que les bouteilles ou les cannettes en aluminium. Pour recevoir le montant de leur consigne (montant payé par les consommateurs au moment de l’achat), les résidants des communautés concernées doivent à présent se rendre jusqu’à Whitehorse. «Tout le monde n’a pas les capacités de transporter ses déchets aussi loin, à plus de 65 km de notre lieu de résidence», a déclaré un habitant de Marsh Lake qui préfère rester anonyme. Transporter le recyclage peut faire des dégâts à l’intérieur des véhicules selon lui, notamment à cause des liquides qui peuvent couler et des odeurs qui en résultent. «Honnêtement, je pense que beaucoup de résidants mettront tout simplement leur recyclage aux vidanges», a déclaré cette personne.

 

Lire l’article dans son intégralité sur le site du journal L’Aurore boréale.