Entrevue avec Raymond Théberge : Le Commissaire aux langues officielles au Rendez-Vous franasskois 2018

Le 3 novembre, lors du Rendez-vous Fransaskois qui se déroulait à Saskatoon, près de 200 personnes ont assisté à la conférence du commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge.

L’Eau vive, Sask. L’insécurité linguistique a été un élément clé du discours qu’a prononcé le commissaire aux langues officielles Raymond Théberge lors des Rendez-vous fransaskois, début novembre.
Le commissaire aux langues officielles, Raymond Théberge.
Simb Simb (L’Eau vive)

C’est en s’inspirant du thème du rassemblement de cette année, « Unis dans la diversité », et sur une note de réconciliation pour souligner l’unité et la solidarité entre les Premières Nations et les Métis que Raymond Théberge a prononcé une allocution attendue.

L’insécurité linguistique qui plane sur les communautés francophones en situation minoritaire a été un élément clé de son discours. Raymond Théberge reconnait que la variété du français est un atout lié aux réalités sociales des communautés francophones. « Nos accents n’ont aucune incidence sur le sens des mots, ils s’ajoutent à la riche trame musicale de la francophonie canadienne » a-t-il dit, soulignant ainsi l’apport de multiples immigrations francophones.

 

Lire l’article complet sur le site de L’Eau vive.